De la semoule au lait pour Wildsimone

Quel est le point commun entre Ottolenghi, l’allaitement et les dîners en famille ?
C’est la semoule au lait.

Au commencement il y avait une recette de Yotam issue de SIMPLE, « Courgettes et petits pois aux herbes, semoule au lait ».
Comme elle n’était pas assez sïmpeul pour que mes enfants mangent à l’heure, c’est devenu « Semoule ou lait avec des légumes [verts] dessus/dedans, potentiellement cuits d’avance ».
Enfin hier @Wildsimone a découvert que son congélateur était resté ouvert, s’est retrouvée avec deux litres de lait maternel à consommer de suite mais pas du tout la foi pour le cuisiner et la lumière fut.

Je vous propose donc une recette ultra simple et totalement universelle qui… Ah oui. Y a du gluten. Mais en fait pour ça aussi j’ai une solution, la semoule de riz !
Une recette universelle, donc. Vegétarienne ou vegan, pour toute la famille y compris le bébé, DME ou cuiller, n’importe quel âge et même sans gluten, qui permet également de cuisiner avec du lait maternel ou maternisé, pour la crèche par exemple.
Vous faites un dîner avec des amis aux multiples et diverses restrictions alimentaires et leurs enfants ? Voici votre entrée. Et votre dessert, aussi.

L’idée de base c’est une semoule au lait avec des légumes en version salée, avec des fruits en version sucrée.

Version salée – Spin my salad

Une entrée en quinze minutes ou un plat unique assez léger. Sauf si vous en reprenez trois fois.
Plutôt à cuisiner minute mais ça tolère le réchauffage.

Ingrédients

  • Du lait ou du jus végétal – 100ml par personne pour une entrée.
  • De la semoule de blé ou de riz – 30g par personne pour une entrée.
  • Une salade verte – une sucrine pour deux, une bonne grosse laitue pour six, à vous d’évaluer.
  • Des légumes verts – petits pois, haricots, courgettes, oignons verts, asperges vertes, bref des trucs qui font « printemps ». Une poignée par personne.
  • Un trait d’huile
  • Sel et poivre.

Vous pouvez aussi en faire une version rouge avec de la tomate et des poivrons, y mettre du fromage, des tas d’épices et d’aromates sexy, c’est super customisable si vous en avez le temps, l’envie ou un truc à finir dans le frigo. Note pour les APLV : le tofu soyeux donne du crémeux, c’est très sympa.

Pour la semoule de riz : on en trouve en magasin bio mais on peut aussi en faire avec un bon mixeur.

Semoulisation

Lavez la salade et déchirez-la sauvagement en morceaux. Mettez le liquide à bouillir dans une casserole.
Pendant que ça chauffe, lavez et coupez grossièrement les légumes puis faites-les revenir dans une sauteuse avec un peu de matière grasse de son choix et assaisonnez. Réservez au chaud.
Quand le lait frissonne, précipitez-y la salade et passez un coup de mixeur plongeant.
Dès la reprise de l’ébullition, assaisonnez, ajoutez la semoule puis un trait d’huile et touillez cinq minutes.

Versez la jolie semoule dans un bol et on dépose délicatement les pitits légumes par-dessus. Si vous voulez vous la raconter, mettez donc une fleur qui se mange ou des amandes effilées dessus, ça fera couv’ de Marie-Claire.

La salade donne un côté tout frais à la semoule crémeuse, le mélange de légume permet de faire du fondant/croquant, c’est le pied.

Photo du plat
On voit même pas la semoule, c’est malin

Version sucrée – Un classique des tous petits

Le dessert incontournable de tous les bouquins de cuisine pour bébé mais que les grands sont ravis de finir. Super facile à faire, à manger, à donner.
En plus on peut en faire à l’avance et congeler. Pour écouler du lait, par exemple…

Ingrédients

  • Du lait ou du jus végétal – 100ml par personne pour une entrée.
  • De la semoule de blé ou de riz – 30g par personne pour une entrée.
  • Des fruits en option.
  • Du sucre à votre goût.
  • Un trait d’huile.
  • L’arôme de votre choix : fleur d’oranger, vanille, cannelle, curcuma, verveine, gingembre…

Dessertification

C’est encore plus simple. Vous faites chauffer votre liquide avec les arômes et le sucre. Quand ça bout vous ajoutez la semoule, un trait d’huile et vous touillez cinq minutes avant de verser dans des ramequins que vous laissez refroidir.

Si vous le souhaitez, vous pouvez pimper en ajoutant des fruits. Soit en morceaux dans le liquide et un coup de mixeur, soit revenus à la poële dans un peu de matière grasse et posés dessus comme pour la recette aux légumes. Soit vous êtes complètement dingue, rien ne vous arrête et vous faites les deux.

J’ai fait curcuma tout court pour le Jag qui voulait une semoule « jaune ». À ma grande surprise, c’est sympa.

Point Bébés
La recette marche en DME – légumes fondants adaptés à l’âge et cuillers préremplies – ou à la cuiller – sans les petits légumes, ou alors tu mixes la part du poussin. La semoule tient bien dans la cuiller sans coller au palais. Comme d’habitude on limite le sel. On peut ajouter du tofu soyeux ou de la purée d’oléagineux pour enrichir, l’amande va très bien avec les légumes verts ou les recettes sucrées et l’arachide se marie à merveille avec la tomate. En version sucrée on y va mollo, des fruits mûrs peuvent suffire et surtout on ne met pas de miel avant un an.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :